La compagnie

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Nous avons créé la compagnie DU CHIEN DANS LES DENTS en  janvier 2012 à Bordeaux après nous être rencontrés dans le cadre du master professionnel de mise en scène et scénographie. Nous sommes 3 (Bergamote Claus, Thomas Groulade et Anaïs Virlouvet) à porter le projet de la compagnie dans ses dimensions artistiques et non artistiques. Depuis 2015, Elsa Malye Nora nous accompagne en tant que chargée de production/diffusion. Nous affirmons notre démarche comme une recherche autour du collectif que nous venons interroger à la fois dans la manière de créer nos spectacles, dans des laboratoires de recherche théâtrale avec des amateurs et dans la gestion des projets de la Compagnie.

Nous sommes nés de la nécessité de porter des projets singuliers, en marge des codes majoritaires. Nous sommes auteurs de nos projets dont l’écriture est toujours soumise au collectif et à l’épreuve du plateau. Notre écriture se nourrit toujours de l’intime et procède plus de l’intuition et du sensible que du concept ou du discours. Nous jouons d’un trouble entre les genres : dramatique/auto-dérision, présentation/représentation,
témoignage/mystification, avec le désir d’être en adresse directe avec le public. Nous défendons des propositions surréalistes dont la logique, plus poétique que rationnelle, peut échapper au profit d’un mystère. L’énergie que produit le jeu est au centre du travail de la compagnie. Le jeu n’est pas seulement ludique, il est du côté du décalage critique, de la transformation, c’est un mode de relation. C’est à travers l’ambiguïté du jeu que nous cherchons à tisser une relation vivante avec les spectateurs.

Depuis 2012 nous proposons des laboratoires de recherche et de création à des adultes amateurs. Un espace de rencontre pour partir de ce que l’on est, de ce que l’on a d’intime, pour se mettre en jeu et s’autoriser à chercher à s’embarquer ailleurs du côté de l’imaginaire. L’occasion pour nous de continuer à réinventer/questionner/nourrir notre pratique du théâtre.

Depuis 2016, la compagnie est soutenue par le département de la gironde. Nous commençons l’année 2017 avec un nouveau partenaire, la Gare Mondiale/Melkior Théâtre. Basée sur une rencontre artistique à l’occasion de la création d’État Sauvage, ce compagnonnage répond à une envie commune, celle de travailler ensemble. Il s’agit de continuer à interroger nos projets respectifs mais aussi de les faire grandir. Une histoire à construire au fur et à mesure des années à venir…